SIFEM 2023

Des points positifs, malgré quelques difficultés : ce que dit la littérature sur la tomosynthèse en dépistage organisé

Le radiologue Patrice Taourel a synthétisé l'état de l'art de la littérature concernant les performances de la tomosynthèse en dépistage organisé le 2 juin 2023, lors du congrès annuel de la SIFEM. Objectif : permettre aux radiologues d'y voir plus clair, alors que la HAS recommande le passage à la tomosynthèse associée à la reconstruction d'une image en 2D synthétique en dépistage organisé du cancer du sein depuis le 17 mars.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 08/08/23 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 19:10 Lecture 6 min.

Les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) concernant l'usage de la tomosynthèse dans le dépistage organisé du cancer du sein (DOCS) publiées le 17 mars 2023 puis mises à jour le 17 avril, ont suscité l'émoi chez bon nombre de radiologues et de sociétés savantes, pourtant globalement favorables à son utilisation, mais sceptiques concernant le remplacement de la mammographie standard (ou 2D) par la 2D synthétique (2Ds), et l'intérêt d'une deuxième lecture fondée uniquement sur cette dernière.

Des précédents nord-américains et européens éclairants

Afin d'y voir plus clair, Patrice Taourel, chef de service du département de radiologie de l'Hôpital Lapeyronie (CHU de Montpellier) et membre du bureau de la Société d'imagerie de la femme (SIFEM), a détaillé le 2 juin dernier à l'occasion du congrès annuel de la SIFEM les avantages et les inconvénients de la tomosynthèse en dépistage organisé à la lumière des dernières publications scientifiques. Sans parler de la double lectur

Il vous reste 88% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Bibliographie

  1. Alabousi M., Wadera A., Kashif Al-Ghita M., et coll, « Performance of Digital Breast Tomosynthesis, Synthetic Mammography, and Digital Mammography in Breast Cancer Screening: A Systematic Review and Meta-Analysis », Journal of the National Cancer Institute, juin 2021, vol. 113, n°6, p. 680–690. DOI : 10.1093/jnci/djaa205.
  2. Conant E.F., Talley M.M., Parghi C.R., « Mammographic Screening in Routine Practice: Multisite Study of Digital Breast Tomosynthesis and Digital Mammography Screenings », Radiology, 14 Mars 2023, DOI : 10.1148/radiol.221571
  3. Heindel W., Weigel S., Gerß J., « Digital breast tomosynthesis plus synthesised mammography versus digital screening mammography for the detection of invasive breast cancer (TOSYMA): a multicentre, open-label, randomised, controlled, superiority trial », The Lancet Oncology, 12 avril 2022, DOI: 10.1016/S1470-2045(22)00194-2
  4. Marinovich L., Hunter K.E., Macaskill P., Houssami N., « Breast Cancer Screening Using Tomosynthesis or Mammography: A Meta-analysis of Cancer Detection and Recall », JNCI: Journal of the National Cancer Institute, 09 août 2018, vol. 110, n°9, p. 942–949. DOI : 10.1093/jnci/djy121.
  5. Hofvind S., Moshina N., Holen Å.S., « Interval and Subsequent Round Breast Cancer in a Randomized Controlled Trial Comparing Digital Breast Tomosynthesis and Digital Mammography Screening », Radiology, 11 Mai 2021, DOI : 10.1148/radiol.2021203936
  6. Johnson K., Lång K., Ikeda D.M., « Interval Breast Cancer Rates and Tumor Characteristics in the Prospective Population-based Malmö Breast Tomosynthesis Screening Trial », Radiology, 06 avril 2021, DOI : 10.1148/radiol.2021204106
  7. Ceugnart L., Doutriaux-Dumoulin I., Heid P., « Second reading in breast cancer screening program: State of knowledge and future », Bulletin du Cancer, juillet 2022, DOI : 10.1016/j.bulcan.2022.03.004
  8. Ratanaprasatporn L., Chikarmane S.A., Giess C.S., « Strengths and Weaknesses of Synthetic Mammography in Screening », RadioGraphics, 13 novembre 2013, DOI : 10.1148/rg.2017170032 

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

22 Juil

16:30

Le signe de Halo observé en élastographie shear wave est un signe potentiellement utile pour le diagnostic de la cytostéatonécrose, rencontré dans la majorité des cas cliniques suspects, conclut une étude menée sur 19 patients.

13:39

Un modèle radiomique basé sur des images pondérées en diffusion (DWI) à super résolution générées grâce à l'apprentissage par transfert à partir d'une séquence DWI haute résolution conventionnelle a démontré une efficacité et une faisabilité favorables pour prédire le pronostic d'une ablation de fibrome utérin par ultrasons focalisés. Étude.

7:30

Une IA développée pour la recherche a pu identifier parmi 14 057 radiographies thoraciques 20 % d'examens sans anomalie significative, permettant de réduire la charge de travail des radiologues, indique une étude parue dans Academic Radiology.
19 Juil

16:30

Une étude publiée dans JAMA Network a démontré que le risque de cancer de l’ovaire était accru chez les femmes atteintes d’endométriose. Ces patientes peuvent donc constituer une population importante pour les études ciblées de dépistage et de prévention du cancer.

13:30

La réduction du volume du produit de contraste iodé injecté par voie intraveineuse au scanner cérébral à 60 ml au lieu du standard de 80 ml s'est traduite par une réduction significative de la qualité d’image et de la précision diagnostique, dans le cadre d'une étude parue dans European journal of radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR