Inscription des actes

La HAS donne son feu vert à la dénervation rénale

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 06/02/24 à 15:00

La dénervation rénale avec le cathéter PARADISE (photo) doit être validée par des centres d’excellence en hypertension artérielle. (Photo d'illustration). D. R.

La Haute Autorité de santé (HAS) vient de rendre un avis favorable à l’inscription de la dénervation rénale par ultrasons par voie vasculaire transcutanée sur la liste des actes et prestations remboursés par l’Assurance maladie.

Un service attendu « suffisant »

Dans son avis du 18 janvier 2024, l’autorité précise que la Commission nationale d’évaluation des dispositifs médicaux et des technologies de santé (CNEDiMTS) estime que le service attendu du cathéter de dénervation PARADISE est suffisant dans le cas de patients hypertendus non contrôlés malgré un traitement bien conduit incluant au moins une quadrithérapie antihypertensive et de l’absence d’hypertension artérielle secondaire identifiée. La HAS estime à 68 000 le nombre de patients éligibles à ce traitement.

Indication validée par des centres d'excellence

L’acte de dénervation rénale est une procédure interventionnelle réalisée au niveau des artères rénales de façon bilatérale et séquentielle. « L’indication d’utilisation du

Il vous reste 42% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR