Qualité des soins

La surcharge de travail, facteur d’erreurs au scanner

Des chercheurs néerlandais ont analysé la relation entre la charge de travail des radiologues et la survenue d’erreurs lors de l’interprétation d’examens de scanner. Ils ont constaté que les erreurs survenaient principalement lorsque les radiologues dépassaient leur seuil de productivité quotidienne moyenne.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 01/09/23 à 7:00, mise à jour le 18/09/23 à 16:22 Lecture 3 min.
Dans une étude rétrospective consacrée à la surcharge de travail en radiologie, des radiologues du centre hospitalier universitaire de Groningen, aux Pays-Bas, ont cherché à déterminer l'association entre la charge de travail et les erreurs de diagnostic sur des scanners. Les résultats de leurs travaux sont parus dans European Journal of Radiology au mois d’août [1].

Des taux d'erreurs non négligeables

Ömer Kasalak et ses confrères rappellent que des études antérieures ont montré que le taux d'erreurs rétrospectives parmi les examens radiologiques est d'environ 30 %, et que le taux moyen d’erreurs commises en temps réel dans la pratique quotidienne de la radiologie oscille en moyenne de 3 à 5 %. Parmi les facteurs associés aux erreurs de diagnostic, la charge de travail a déjà été plusieurs fois évoquée. « Il est important de noter que la charge de travail en radiologie a considérablement augmenté et qu'elle continuera probablement à augmenter », alertent les auteurs.

Charge de trav

Il vous reste 77% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Bibliographie

  1. Kasalak O., Alnahwi H., Toxopeus R. et coll., « Work overload and diagnostic errors in radiology », European Journal of Radiology, octobre 2023, vol. 167, n° 111032. DOI : 10.1016/j.ejrad.2023.111032.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR