Forfaits techniques

« Sur des questions fondamentales, nous n’avions pas de réponses »

Réforme « hâtive », conséquences « très mal maîtrisées », manque de consultation… Après le report du 1er juillet 2023 au 1er mars 2024 de l’intégration des produits de contraste pour l’IRM dans les forfaits techniques, l’organisation professionnelle des entreprises du médicament critique la façon dont a été conduit le projet jusqu’ici.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 20/06/23 à 7:00, mise à jour le 11/10/23 à 16:33 Lecture 4min.

Selon le LEEM, l’administration aurait été incapable de fournir des réponses techniques sur la capacité des radiologues libéraux à assurer le stockage des PDC, leur distribution aux patients et leur traçabilité (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Pour le LEEM, organisation professionnelle des entreprises du médicament, le report au 1er mars 2024 du transfert aux radiologues de l’achat des produits de contraste en IRM est un « soulagement », tant les conditions d’une application dans les délais prévus lui semblaient loin d’être réunies. « Après la publication des arrêtés, dans les réunions organisées avec les différents acteurs du secteur en vue de la mise en œuvre, nous nous posions encore des questions qui tenaient de la faisabilité de la réforme, et qui auraient dû être résolues avant la prise de décision, déplore Juliette Moisset, directrice des opérations économiques au sein du syndicat. Cette réforme nous semblait extrêmement hâtive, et ses conséquences très mal maîtrisées par l’administration », assène-t-elle.

« Certains radiologues n’étaient pas au courant »

Selon elle, l’administration aurait ainsi notamment été incapable de fournir des réponses techniques sur la capacité des radiologues libéraux à assurer le stockage

Il vous reste 84% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

23 Fév

7:30

Des chercheurs du CHU de Bordeaux (33) ont évalué l’efficacité clinique à long terme et l'innocuité de la cryoablation percutanée de l’endométriose de la paroi abdominale. Ils concluent que cette opération est sûre et efficace pour contrôler la douleur à long terme.
22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR