Une équipe de spécialistes en neurologie a réalisé une méta-analyse de données individuelles de patients afin d’identifier le risque et les marqueurs prédictifs de la croissance de l’hémorragie intracérébrale aiguë spontanée. Il s’agissait aussi d’élaborer et tester des modèles prédictifs et d’évaluer la valeur ajoutée de l'angioscanner. Ils décrivent leurs travaux dans la revue The Lancet [1].

Une méta-analyse des données patients

Rustam Al-Shahi Salman, professeur de neurologie au Centre...