Uday Marri, radiologue au sein du All India Institute of Medical Sciences à New Delhi (Inde), a travaillé sur la quantification de la fibrose hépatique par scanner double énergie à la phase tardive. Dans le cadre d’une étude qu’il a présentée le 3 décembre au Congrès de la Société nord-américaine de radiologie (RSNA), il a comparé l’efficacité de cette technique à celle de l’élastographie hépatique et de l’histologie.

Les limites de la biopsie

Pour évaluer la fibrose, la biopsie hépatique...