Une session du Congrès européen de radiologie 2021 s’est intéressée à l’impact de l’intelligence artificielle sur la pratique clinique. Parmi les intervenants, Carlos F. Muñoz-Núñez, radiologue au service d’imagerie de l’hôpital universitaire et polytechnique La Fe, à Valence (Espagne), a évoqué les apports et les limites des logiciels de « triage » des radiographies du thorax.

« Le modèle FIFO reste le plus courant »

L’augmentation de la demande en imagerie et la pénurie de radiologues...

Jérôme HOFF