Lu pour vous

Victor Despeignes, pionnier oublié de la radiothérapie

Dans une biographie récompensée par l’Académie de médecine, Nicolas Foray met en lumière la vie et le travail de l’auteur du tout premier traitement d’un cancer par rayons X, en 1896.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 24/03/22 à 17:00, mise à jour le 08/09/23 à 12:10 Lecture 1 min.

Grâce à de nombreuses sources d’archives, aux témoignages de la famille, et à un recoupement minutieux des publications de l’époque, Nicolas Foray est parvenu à retracer en détail la carrière de Victor Despeignes. Éditions Glyphe

Radiobiologiste, directeur de recherche à l’INSERM et auteur régulier pour Docteur Imago, Nicolas Foray est aussi un féru de l’histoire de sa discipline et de ses pionniers. Dans cet ouvrage, paru aux éditions Glyphe, il rend justice à Victor Despeignes, auteur peu connu du premier traitement de radiothérapie en 1896, quelques mois à peine après la publication des travaux fondateurs de Wilhelm Röntgen sur les rayons X.

Une tumeur au niveau de l’estomac

Despeignes est alors médecin de canton dans le village des Echelles, en Savoie. Grâce à un dispositif aménagé avec les moyens du bord, il obtient une réduction significative de la tumeur traitée, située au niveau de l’estomac. Un succès malheureusement insuffisant pour sauver son patient, qui décède au bout de quelques jours de traitement. Despeignes ne renouvelle pas l’expérience. Plus tard, sa prudence, ainsi que le scepticisme d’une partie de l’intelligentsia médicale à l’égard de sa découverte, l’empêchent de faire valoir son statut de

Il vous reste 52% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Notes

Éditions Glyphe, 260 p., 22 €.

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR