Imaginez un peu… Vous êtes l’interne de garde. Un neurologue vous demande un examen d’imagerie médicale en urgence pour un patient confronté à un déficit neurologique brutal. Quels sont les éléments clés à connaître pour prendre en charge une suspicion d’AVC et orienter le patient soit vers une thrombolyse, soit vers une thrombectomie ? Radiologue au service de neuroradiologie des hôpitaux de Marseille, Jean-François Hak a répondu à cette question le 4 octobre lors des Journées francophones...

Benjamin BASSEREAU
Bibliographie
  1. Thomalla G., Cheng B., Ebinger M. et coll., « DWI-FLAIR Mismatch for the Identification of Patients with Acute Ischaemic Stroke within 4·5 h of Symptom Onset (PRE-FLAIR): A Multicentre Observational Study », The Lancet Neurology, novembre 2011, vol. 10, no 11, p. 978‑986. DOI : 10.1016/S1474-4422(11)70192-2.
  2. Powers W. J., Rabinstein A. A., Ackerson T., « Guidelines for the early management of patients with acute ischemic stroke: 2019 update to the 2018 guidelines for the early management of acute ischemic stroke: a guideline for healthcare professionals from the American heart association/American stroke association », Stroke, décembre 2019, vol. 50, no 12, DOI : 10.1161/STR.0000000000000211.