Imagerie du sportif

Démembrement et intérêt de l’échographie des lésions musculaires : anatomie et topographie

L’échographie est l’examen de première intention en cas de lésion musculaire, en raison de sa disponibilité, de son faible coût et de sa facilité d’accès. Cet article, premier d’une série de trois, décrit l’anatomie des muscles, les différents types de lésions et leur aspect échographique.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 29/10/19 à 16:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:29 Lecture 12 min.

L’échographie et l’IRM déterminent, mieux que la clinique, la gravité des lésions musculaires et donc la durée du repos sportif. © J.-L. B., J. R., M. C.

Introduction

Les lésions musculaires sont de plus en plus fréquentes et mieux documentées en raison du développement de l’imagerie moderne. L’échographie et l’IRM déterminent, mieux que la clinique, [1] leur gravité et donc la durée du repos sportif.

Quels sont les différents types de lésions musculaires ?

Deux types de lésions sont différenciés en fonction de leur mécanisme [2].

Lésions intrinsèques

Les lésions intrinsèques représentent 90 % des lésions. Elles se produisent par excès de contrainte, après une contraction brutale excessive excédant les capacités élastiques du muscle, notamment en contraction excentrique ou contre résistance. Ces lésions prédominent au niveau des muscles des membres inférieurs, principalement les muscles biarticulaires (ischiojambiers, droit fémoral).

Lésions extrinsèques

Les lésions extrinsèques par traumatisme direct (contusion) représentent les 10 % restants. Ces lésions intéressent surtout les muscles qui reposent sur un plan osseux (vaste intermédiaire maj

Il vous reste 94% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Notes

Les auteurs ne déclarent aucun conflit d'intérêts.

Auteurs

Jean-Louis Brasseur

Radiologue
Service de radiologie polyvalente et oncologique
Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Assistance publique – Hôpitaux de Paris
Insep
Paris
Imagerie médicale de la Plaine de France
Montfermeil

Michel Daoud Crema

Radiologue Insep Paris

Jérôme Renoux

Radiologue Insep Paris

Bibliographie

  1. Ekstrand J., Healy J. C., Waldén M., et coll., « Hamstring muscle injuries in professional football: the correlation of MRI findings with return to play », British Journal of Sports Medicine, février 2012, vol. 46, n° 2, p. 112– 117. DOI : 10.1136/bjsports-2011-090155.
  2. Brasseur J.-L., Renoux J., Échographie du muscle, Sauramps Médical, Montpellier, 2016, 294 p.
  3. Reeves N. D, Narici M. V., « Behavior of human muscle fascicles during shortening and lengthening contractions in vivo », Journal of Applied Physiology, 1er septembre 2003, vol. 95, n° 3, p. 1090-1096. DOI : 10.1152/japplphysiol.01046.2002.
  4. Renoux J., Brasseur J.-L., Wagner M. et coll., « Ultrasound-detected connective tissue involvement in acute muscle injuries in elite athletes and return to play: The French National Institute of Sports (INSEP) study », Journal of Science and Medicine in Sport, juin 2019, vol. 22, n° 6, p. 641-646. DOI : 10.1016/j.jsams.2019.01.007.
  5. Brasseur J.-L., Bach G., Renoux J, Zeitoun-Eiss D., « Classification des lésions musculaires ; de quoi parle-t-on », in Sans N., Lhoste-Trouilloud A., Cohen M., Guerini H. et coll., L’imagerie en traumatologie sportive, Sauramps Médical, Montpellier, 2010, p. 145‑168.
  6. Folinais D., Thelen P., Delin C., « Pièges et difficultés de l’échographie du soleus – Imagerie normale et pathologique – Réflexions sur le mécanisme physiopathologique des désinsertions musculo-aponévrotiques », in Brasseur J.-L., Zeitoun-Eiss D., Renoux J. et coll., Actualités en échographie de l’appareil locomoteur (Tome 4), Sauramps Médical, Montpellier, 2007, p. 47-74.
  7. Massein A., Renoux J., Wagner M. et coll., « Les lésions traumatiques du squelette conjonctif du muscle », in Brasseur J.-L., Mercy G., Massein A. et coll., Actualités en échographie de l’appareil locomoteur (Tome 9), Sauramps Médical, Montpellier, 2014, p. 335-346.
  8. Renoux J., Mercy G., Maiza D. et coll., « Intérêt pronostique de la classification des lésions musculaires traumatiques », in Brasseur J.-L., Zeitoun-Eiss D., Renoux J. et coll., Actualités en échographie de l’appareil locomoteur (Tome 8), Sauramps Médical, Montpellier, 2011, p. 85-92.
  9. Massein A., Renoux J., Wagner M., Moya L., Mercy G., Benabdji S et coll, « Imaging of muscle injuries. The prognosis impact of connective tissue involvement », Poster, RSNA, Chicago, 2014.
  10. Muraoka T., Muramatsu T., Fukunaga T. et coll., « Elastic properties of human tendon are correlated to muscle strength », Journal of Applied Physiology, août 2005, vol. 99, n° 2, p. 665-669. DOI : 10.1152/japplphysiol.00624.2004.
  11. Garrett W. E. Jr., « Muscle strain injuries », The American Journal of Sports Medicine, 1996, vol. 24 (6 suppl), S 2-8.
  12. Brasseur J. – L., Renoux J., Massein A. et coll., « Échographie des lésions musculaires ; diagnostic et suivi des lésions », in Rodineau J., Besch S., Lésions musculaires du sportif Sauramps Médical, Montpellier, 2015, p. 35-72.
  13. Renoux J., Bohu Y., Mercy G. et coll., « Imagerie de la cicatrisation des lésions musculaires traumatiques intrinsèques », in Brasseur J.-L., Zeitoun-Eiss D., Bach G. et coll., Actualités en échographie de l’appareil locomoteur (Tome 7), Sauramps Médical, Montpellier, 2010, p. 99-112.
  14. Comin J., Malliaras P., Baquie P. et coll., « Return to competitive play after hamstring injuries involving disruption of the central tendon », The American Journal of Sports Medicine, 31 décembre 2012, vol. 41, n° 1, p. 111–115. DOI : 10.1177/0363546512463679.
  15. Rodineau J., Durey A., « Le traitement médical des lésions musculaires », JAMA, 1990, p. 20‑22.
  16. Koh E. S., McNally E. G., « Ultrasound of skeletal muscle injury », Seminars in Musculoskeletal Radiology, juin 2007, vol. 11, n° 2, p. 162-173. DOI : 10.1055/s-2007-1001881.
  17. Kirkendall D. T., Garrett W. E. Jr., « Clinical perspectives regarding eccentric muscle injury », Clin Orthopaedics and Related Research, octobre 2002, vol. 403 (Suppl), S 81-89.
  18. Hallén A., Ekstrand J., « Return to play following muscle injuries in professional footballers », Journal of Sports Sciences, 2014, vol. 32, n° 13, p. 1229–1236. DOI : 10.1080/02640414.2014.905695.
  19. Gabbe B. J., Bennell K. L., Finch C. F. et coll., « Predictors of hamstring injury at the elite level of Australian football », Scandinavian Journal of Medicine and Science in Sports, février 2006, vol. 16, n° 1, p. 7-13. DOI : 10.1111/j.1600-0838.2005.00441.x.
  20. De Visser H. M., Reijman M., Heijboer M. P., « Risk factors of recurrent hamstring injuries: a systematic review », British Journal of Sports Medicine, février 2012, vol. 46, n° 2, p. 124-130. DOI : 10.1136/bjsports-2011-090317.
  21. Peetrons P., « Ultrasound of muscles », European Radiology, janvier 2002, vol. 12, n° 1, p. 35‑43. DOI : 10.1007/s00330-001-1164-6.
  22. Bianchi S., Poletti P.-A., Martinoli C. et coll., « Ultrasound appearance of tendon tears. Part 2 : lower extremity and myotendinous tears », Skeletal Radiology, février 2006, vol. 35, n° 2, p. 63‑77. DOI : 10.1007/s00256-005-0024-x.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR