Introduction

Malgré les progrès de la prévention primaire, les maladies cardiovasculaires restent la première cause de mortalité en France. Un tiers des décès sont directement liés à la maladie coronaire et près de la moitié des décès liés à une coronaropathie surviennent habituellement sans signe précurseur. Face à ce problème majeur de santé publique, une détection la plus précoce possible des patients porteurs d’une maladie athéromateuse coronaire significative est la seule solution pour...

Olivier VIGNAUX

Radiologue

Pôle imagerie et médecine nucléaire

Hôpital américain

Neuilly-sur-Seine

Bibliographie
  1. The SCOT-HEART Investigator, « Coronary CT angiography and 5-year risk of myocardial infraction », New England Journal of Medicine, 2018, vol. 379, p. 924-933. DOI : 10.1056/NEJMoa1805971.
  2. Knuuti J., Wijns W., Saraste A. et coll., « 2019 ESC Guidelines for the diagnosis and management of chronic coronary syndromes: The Task Force for the diagnosis and management of chronic coronary syndromes of the European Society of Cardiology (ESC) », European Heart Journal, 2020, vol. 41, p. 407-477. DOI : doi.org/10.1093/eurheartj/ehz425