Innovation

Le comptage photonique ouvre une nouvelle ère à Gustave-Roussy

Le centre Gustave-Roussy a accueilli il y a quelques mois un scanner à comptage photonique Siemens Naeotom Alpha. Cet appareil, unique à plus d’un titre, a naturellement trouvé sa place dans le service et dans le quotidien des équipes.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 12/01/24 à 15:00, mise à jour le 17/01/24 à 10:58 Lecture 7 min.

Chaque jour entre 25 et 30 patients passent sur le scanner. Certaines plages horaires sont dédiées à la pédiatrie et à l’imagerie ORL. © C. F.

À Villejuif (94), le centre de cancérologie Gustave-Roussy est l’un des rares établissements français à avoir installé un scanner à comptage photonique. Depuis septembre 2023, les équipes et les patients se sont familiarisés avec cette nouvelle technologie, annoncée comme « révolutionnaire » en imagerie scanner. Révolutionnaire ou pas, il semble que l’appareil fasse l’unanimité. Corinne Balleyguier ne regrette pas les efforts déployés pour obtenir la précieuse machine : « Nous devions renouveler l’un de nos scanners en 2023, et la technologie à comptage photonique nous intéressait depuis un moment, explique-t-elle. Ce scanner affiche une réduction de dose de 20 à 50 %. Nous avons des patients cancéreux qui vivent de plus en plus longtemps et qui passent des scanners très fréquemment pour le suivi ; nous avons aussi des patients pédiatriques. La dose est donc un enjeu important. »

Acquisition en une seconde

Chaque jour, entre 25 et 30 patients passent sur le scanner. Certaines pla

Il vous reste 90% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).

7:28

Aux États-Unis, bien que l'adoption du dépistage du cancer du poumon reste limitée, le dépistage a été associé à des diagnostics plus précoces et à une amélioration de la survie (étude).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR