À l’hôpital Necker-Enfants malades, à Paris, la plateforme Lumière accueille chaque jour de futures mères qui ont accepté de participer au protocole de recherche « Lumière sur le fœtus ». « L’objectif est d’étudier l’intérêt et la faisabilité de l’IRM dans des situations qui aujourd’hui ne sont pas référencées comme étant d’intérêt en IRM », explique Charline Henry, ingénieure de recherche. Le protocole inclut quatre groupes distincts : les grossesses normales entre 16 et 36 semaines...

Carla FERRAND