Embolisation des hématomes sous-duraux

« Nous avons ramené à une vie normale des patients qui devenaient grabataires »

L'essai international STEM, qui évalue l'efficacité et l'innocuité de l'embolisation dans le traitement des hématomes sous-duraux chroniques récidivants, a montré en février des résultats préliminaires encourageants. Entretien avec Laurent Spelle, investigateur de l'étude en France et neuroradiologue interventionnel à l’hôpital Bicêtre – AP-HP (94).

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 13/05/24 à 7:00 Lecture 3 min.

« Les résultats préliminaires de l'essai STEM sont massivement en faveur de l’embolisation. » © Jérôme Hoff

Docteur Imago / Vous participez en tant qu’investigateur en France, à l'essai multicentrique international STEM, qui évalue la sécurité et l'efficacité de l'embolisation de l'artère méningée moyenne dans le traitement des hématomes sous-duraux chroniques récidivants. Pourquoi avoir rejoint cette étude ? Laurent Spelle / Comparés aux hématomes extra-duraux, dus à un traumatisme crânien majeur et traités en urgence, les hématomes sous-duraux sont plus chroniques et évoluent à bas bruit. Ils concernent surtout des patients âgés sous traitements anticoagulants, touchés par de multiples maladies cardiovasculaires. Alimentées par un saignement à bas bruit à partir de la méninge, ces collections de sang compriment tout doucement le cerveau du patient, avec des symptômes comme une détérioration cognitive ou des troubles moteurs. Aujourd'hui, le traitement standard consiste à faire un trou dans la boîte crânienne pour pratiquer une évacuation chirurgicale de la collection de sang, mais ce

Il vous reste 81% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR