Autorisations en neuroradiologie interventionnelle

« Il fallait mettre à jour les organisations pour assurer l’égalité d’accès aux soins »

Deux décrets publiés en janvier 2022 réorganisent l’implantation et le fonctionnement des centres de neuroradiologie interventionnelle. Jérôme Berge, responsable du développement de cette activité au sein de la Société française de neuroradiologie (SFNR), nous explique les enjeux de cette réforme, qui doit permettre de mieux prendre en charge les AVC sur le territoire.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 12/05/22 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 8min.

« Notre rôle, en tant que société savante, est de faire en sorte que les praticiens travaillent dans de bonnes conditions, sans se retrouver en situation de burn-out ou de perte de la qualité et de l’épanouissement au travail », souligne Jérôme Berge. D. R.

Docteur Imago / Les décrets n° 2022-21 et 2022-22 du 10 janvier 2022 redéfinissent les conditions d’implantation et de fonctionnement de l’activité de neuroradiologie interventionnelle. Qu’est-ce qui a motivé cette réforme ?

Jérôme Berge / La neuroradiologie interventionnelle fait partie des 11 spécialités médicales soumises à autorisation. Les précédents décrets, en 2007-2010, avaient bien organisé les centres de neuroradiologie interventionnelle dans les CHU. Cette offre avait été calibrée pour la prise en charge endovasculaire des anévrismes intracrâniens. Mais après l’apparition de la thrombectomie pour le traitement des AVC ischémiques, en 2015, nous avons rapidement objectivé que la distance était un facteur de perte de chances pour les patients : ceux qui habitaient à proximité d’un CHU, par exemple à Bordeaux, étaient rapidement pris en charge, mais ceux de Pau ou Bayonne étaient transportés pendant 3 heures, ce qui retentissait sur leur score neurologique à trois mois. Or, le d

Il vous reste 91% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imagoo

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

22 Sep

16:00

Les radiographies musculosquelettiques demandées lors des rendez-vous de télémédecine ont montré davantage de résultats normaux que celles qui étaient demandées lors des visites de soins primaires en présentiel, dans le cadre d'une étude publiée dans JABFM.

13:30

Chez des patients qui avaient passé une IRM 3T de la prostate, l'utilisation du score PI-RADS v2.1 pour l'interprétation n'a pas changé les taux de mise à niveau et de rétrogradation du stade de cancer entre la biopsie ciblée et la prostatectomie radicale par rapport au score PI-RADS v2, indique une étude parue dans AJR.

7:31

Canon Medical Systems Europe a inauguré le 14 septembre son nouveau siège européen à Amstelveen aux Pays-Bas, ainsi qu'une nouvelle structure éducative : la « Canon Medical Academy Europe », annonce la société.
21 Sep

16:00

À l’hôpital, dans le public comme dans le privé, le recours à l’intérim début 2023 restait faible toutes filières professionnelles confondues : « Il atteint respectivement 0,3 % et 0,8 %, contre 1,7 % en moyenne dans l’ensemble du secteur tertiaire », indique la Drees dans une publication parue le 14 septembre.