Décision ordinale

Le CDOM du Rhône radie une SELAS d’imagerie

Le Conseil départemental de l’Ordre des médecins du Rhône a prononcé le 7 novembre dernier la radiation de la SELAS Imapôle, basée en région lyonnaise. Il lui demande de modifier ses statuts et actes juridiques en lien avec la SELAS afin de garantir l’indépendance professionnelle des médecins exerçants.

Le 08/12/23 à 11:31, mise à jour le 08/12/23 à 16:40 Lecture 1 min.

Cette radiation pourrait être donc liée au montage juridique de la société, qui s’est adossée en juillet 2022 au fonds d’investissement EURAZEO. Shutterstock (photo d'illustration)

La rumeur circulait depuis quelques jours : Le Conseil départemental de l’Ordre des médecins (CDOM) du Rhône (69) a prononcé le 7 novembre 2023 la radiation de son tableau de la société d’exercice libéral par actions simplifiée (SELAS) Imapôle, groupe d’imagerie qui opère deux cabinets à Villeurbanne et à Décines-Charpieu, à côté de Lyon. La structure ainsi que les médecins exerçants ont été informés de cette décision, indique Elisabeth Gormand, présidente du CDOM 69.

Une demande de modification des statuts et actes juridiques

La réinscription d’Imapôle est « subordonnée à la demande de modifications des statuts et des actes juridiques en lien avec la SELAS qui doivent garantir l’indépendance professionnelle des médecins exerçants », précise Elisabeth Gormand par e-mail. Cette radiation pourrait être donc liée au montage juridique de la société, qui s’est adossée en juillet 2022 au fonds d’investissement EURAZEO. Selon plusieurs retours d’expériences, certaines clauses contractuelles prévues notamment dans le pacte d’associés ou dans des conventions « accessoires » peuvent contraindre de façon détournée les médecins à respecter certaines directives de l’investisseur, entraînant ainsi la perte d’indépendance de ceux-ci.

Nous avons tenté de contacter le groupe Imapôle à plusieurs reprises. À l’heure où nous écrivions ces lignes, il restait injoignable.

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Commenter cet article
  1. Philippe CoquelLe Conseil d' etat avait confirmé le 10 juillet 2023 la radiation de 4 societés de veterinaires financiarisées. 120 egalement radiées etaient en attente du résultat d'une conciliation. Celle-ci est parue le 8 décembre. Beaucoup de recommandations sont applicables aux médecins (contrairement aux affirmations erronées et répétées de groupes financiers en radiologie). https://agriculture.gouv.fr/independance-de-la-profession-veterinaire-la-procedure-de-conciliation-organisee-par-le-masa Le CNOM a confirmé que ces décisions lui seraient très utiles.Il ne reste plus qu'attendre le résultat de demandes d'inscription de selas en cours voire d'autres radiations.
    Il y a 6 mois

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR