Appareils d'imagerie

Les établissements de santé continuent de s’équiper mais les inégalités persistent

Dans son panorama annuel des établissements de santé, la DREES détaille le nombre d’appareils d’imagerie installés dans les hôpitaux et cliniques à but non lucratif et lucratif. La tendance est à la hausse mais les disparités géographiques demeurent.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 27/07/18 à 15:00, mise à jour aujourd'hui à 15:10 Lecture 3 min.

Le nombre d’appareils d’imagerie lourde a poursuivi sa hausse en 2016 dans les hôpitaux et cliniques, note la DREES. © Benjamin Bassereau

Plus de scanners, plus d’IRM, mais la même inégalité entre départements. Dans l’édition 2018 de son panorama des établissements de santé, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) note que le nombre d’appareils d’imagerie lourde a poursuivi sa hausse en 2016 dans les hôpitaux et cliniques, mais que l’écart des taux d’équipement stagne entre les départements les mieux lotis et les moins bien dotés.

721 scanners et 525 IRM

En 2016, 531 établissements publics et privés à but non lucratif ont déclaré un total de 721 scanners. La DREES en comptait 701 en 2015 et 686 en 2014. Sur ces 721 scanners, 682 sont exploités par les établissements eux-mêmes, le reste par des cabinets libéraux. Côté IRM, 374 établissements abritaient 525 appareils en 2016 (dont 489 qu’ils exploitaient), contre 508 dans 369 établissements en 2015 et 477 dans 366 en 2014.

7,2 millions d’actes de scanner, 2,6 millions d’IRM

Le nombre d’examens augmente lui aussi. La DREES estime ai

Il vous reste 78% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR