Polémique

Les radiologues remettent les points sur les i de l’intelligence artificielle

Déconcertés par les propos tenus par le président du Comité consultatif national d'éthique lors d'une interview sur la place de l'IA en imagerie cérébrale, les bureau de la SFNR et de la SFR ont publié une lettre et un communiqué qui expliquent clairement les rôles distincts du médecin et de la technologie.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 26/04/23 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:23 Lecture 2 min.

La SFNR rappelle que les comptes rendus d’imagerie médicale sont réalisés par les médecins radiologues et que l’utilisation de l’IA en aide à l’interprétation des IRM cérébrales intervient actuellement dans « moins de 1 % des cas » (photo d'illustration). D. R.

Dans deux communiqués, les radiologues de la Société française de neuroradiologie (SFNR) et de la Société française de radiologie (SFR) montent au créneau pour remettre les choses au clair sur la place de l’intelligence artificielle en imagerie médicale, après les propos tenus par Jean-François Delfraissy, président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE).

Une déclaration jugée « erronée »

Lors d'une interview diffusée le 4 avril 2023 sur France Inter, ce dernier, questionné sur l’intelligence artificielle en santé, avait déclaré : « Quand on passe une IRM cérébrale, dans plus de 50 % des cas le premier compte rendu est fait par de l’intelligence artificielle, et les médecins vérifient après. […] C’est la machine qui conclut à partir des images. » La SFNR n’a pas tardé à réagir en publiant sur son site internet une lettre qui qualifie cette affirmation d'« erronée ».

La guerre des chiffres

Le document, daté du 6 avril et signé par le président Hubert Desal et l’ensemble du bureau d

Il vous reste 73% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR