Des chercheurs du Far Eastern Memorial Hospital, à Taipei (Taiwan) ont voulu évaluer la précision du signe de regroupement d’agent de contraste (Contrast agent pooling, CAP) pour prédire l’imminence d’un arrêt cardiaque, et l’association de ce signe avec la survie du patient. Décrit pour la première fois en 2002, le signe de CAP a été observé chez des patients atteints de diverses pathologies, dont la dissection aortique, l’embolie pulmonaire ou l’infarctus du myocarde. Il n’a toutefois...

Solenn DUPLESSY
Bibliographie
  1. Lee Y.-H., Chen J., Chen P.-A. et coll., « Contrast agent pooling (C.A.P.) sign and imminent cardiac arrest: a retrospective study », BMC Emergency Medicine, mai 2022, vol. 6, n° 22 : 77. DOI : 10.1186/s12873-022-00634-4