La sclérose en plaques (SEP) touche un peu plus de 100 000 personnes en France. L’imagerie cérébrale joue un rôle de premier plan pour la compréhension des mécanismes de cette pathologie. Dans ce domaine, l’IRM ultra haut champ pourrait devenir un outil déterminant.

La 7 T marseillaise scrute les premiers signes de la SEP

À Marseille (13), un nouveau protocole a démarré début 2019 avec l' IRM 7 T du Centre de résonance magnétique, biologique et médicale (CRMBM), sur le site de l’hôpital de...