Au moment où la Haute Autorité de santé faisait part de sa volonté de voir menées des expériences pilotes de dépistage du cancer du poumon, l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) communiquait sur le lancement officiel de l’étude CASCADE, pour « dépistage du CAncer du Poumon par SCAnner faible DosE ».

Un radiologue et une IA

Cette étude doit permettre d’évaluer la performance d’une interprétation des scanners basse dose de dépistage du cancer du poumon par un radiologue généraliste...

Jérôme HOFF