Une équipe du département de radiologie de la faculté de médecine de l’université de Pennsylvanie, à Philadelphie (États-Unis) a évalué les capacités d’une solution à base d’intelligence artificielle pour la lecture de tomosynthèses mammaires. Les résultats de ses travaux sont parus le 31 juillet 2019 dans la revue Radiology [1].

Une solution basée sur un réseau de neurones convolutif

Les chercheurs ont comparé les performances de 24 radiologues sur la lecture de 260 examens de...