En partant du constat que le manque de radiologues pouvait affecter le diagnostic précoce du cancer du poumon, une équipe britannique a réalisé une étude de faisabilité pour évaluer l’impact de la réalisation de comptes rendus immédiats de radiographies thoraciques par des manipulateurs radio.

Un manipulateur « expert »

Cette étude, décrite dans Clinical Radiology [1], s’est déroulée dans le pôle radiologie de l’hôpital universitaire Homerton, à Londres, entre novembre 2016 et mars 2017. Ce...