Congrès SIMS 2021

Les étapes et les modalités de la stratégie diagnostique face à une masse musculaire

Une session du congrès de la SIMS s'est intéressée à la stratégie diagnostique face à une masse du muscle ou du fascia. Sébastien Aubry, chef du service de radiologie du CHU de Besançon, a décrit le rôle de l'échographie et de l'IRM, et rappelé l'importance des RCP et du réseau NetSarc+.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 13/09/21 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 4 min.

L’échographie est l’examen de première intention, mais l’IRM joue un rôle central dans la caractérisation des lésions du muscle et des fascias, rappelle Sébastien Aubry. capture d'écran congrès SIMS 2021

En juin, le congrès 2021 de la Société d’imagerie musculosquelettique (SIMS) organisait une session sur le muscle et le fascia tumoral. Lors de cette séance, Sébastien Aubry, chef du service de radiologie et responsable de l'unité d'imagerie ostéoarticulaire du CHU de Besançon (25), a décrit la stratégie diagnostique à adopter devant une masse musculaire ou du fascia. « C’est une problématique fréquente qui conduit dans 1 % des cas à un diagnostic de sarcome des tissus mous », a-t-il rappelé. L’échographie est l’examen de première intention, mais l’IRM joue un rôle central dans la caractérisation des lésions»

Éliminer ou diagnostiquer une pseudo-tumeur

Face à une masse musculaire ou du fascia, il conseille aux radiologues de bien connaître leurs gammes diagnostiques. « La première étape est d’éliminer ou de diagnostiquer une pseudo-tumeur. Pour cela, l’échographie est l’examen de première intention. Pour de nombreuses pseudo-tumeurs, il n’est pas nécessaire de recourir à une IRM ou à u

Il vous reste 82% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

23 Mai

16:01

13:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

7:31

Dans le cadre d’une étude présentée dans The Lancet Digital Health, ChatGPT-4 a fourni des réponses jugées acceptables sans intervention des oncologues à des questions de patients sur le cancer dans 58 % des cas. 7 % des réponses ont été qualifiées de « peu sûres » par ces mêmes oncologues.
22 Mai

16:31

Un modèle d'apprentissage profond utilisant l'IRM injectée de type DCE distingue plus efficacement que les cliniciens les carcinomes hépatocellulaires proliférants des carcinomes hépatocellulaires non-proliférants, d'après une étude rétrospective multicentrique chinoise portant sur 355 patients et parue dans Academic Radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR