Imagerie du sportif

Intérêt de l’échographie en médecine du sport

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Jean-Louis Brasseur Le 18/04/23 à 7:00, mise à jour le 06/03/24 à 17:40 Lecture 25 min.

Dans la prise en charge des sportifs, l’intérêt pour l’échographie ne cesse de s’accroître car cette technique est d’un accès facile : elle est dynamique, « portable », peu onéreuse et surtout, la qualité des appareils ne cesse de s’améliorer (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Résumé

L’utilisation de l’échographie ne cesse de s’accroître en médecine du sport. Sa résolution spatiale, sa capacité d’exploration en temps réel, le Doppler et la possibilité de réaliser une imagerie comparative en font une modalité de choix pour étudier les tissus situés entre la peau et la surface de l’os, et préciser le diagnostic et l’origine de la douleur dans de nombreuses indications. Elle est toutefois limitée par les contraintes physiques des ultrasons mais aussi par son utilisation difficile, qui exige des connaissances anatomiques et techniques pointues de la part de l’opérateur.

Introduction

Le nombre de sportifs augmente chaque année et, de plus en plus, ces derniers souhaitent bénéficier d’un avis spécialisé en cas de blessure. Il en résulte que le nombre d’examens d’imagerie en médecine du sport « explose » pour évaluer la nature exacte de la lésion, sa gravité, avec pour conséquence la durée de l’arrêt sportif. Celui-ci est important, surtout dans le monde professionnel, pour éviter les immobilisations trop longues mais aussi les récidives causées par un retour trop précoce sur le terrain.
Dans cette prise en charge, l’intérêt pour l’échographie ne cesse de s’accroître car cette technique est d’un accès facile : elle est dynamique, « portable », peu onéreuse et surtout, la qualité des appareils ne cesse de s’améliorer.
Pour ces raisons, le nombre d’échographies en médecine du sport ne cesse d’augmenter, ce qui pose des problèmes pour les autorités de tutelle !
Depuis les débuts de l’échographie médicale, il y a une cinquantaine d’années, la technique a

Il vous reste 97% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jean-Louis Brasseur

Radiologue Service de radiologie polyvalente et oncologique, AP-HP Paris

Insep
Paris
Imagerie médicale de la Plaine de France
Montfermeil

Déclaration des liens d'intérêts

Aucun lien d’intérêts déclaré par le(s) auteur(s) de cet article.

Bibliographie

  1. Brasseur J.-L., Morvan G., Échographie de la cheville et du pied, coll. Échographie musculosquelettique, Sauramps Medical, 2012, 327 p.
  2. Brasseur J.-L., Morvan G., Échographie de l’épaule et de la paroi thoracique, coll. Échographie musculosquelettique, Sauramps Medical, 2014.
  3. Brasseur J.-L., Renoux J., Échographie du muscle, coll. Échographie musculosquelettique, Sauramps Medical, 2016, 294 p.
  4. Guérini H., Morvan G., Vuillemin V., Échographie du poignet et de la main, coll. Échographie musculosquelettique, Sauramps Medical, 2017, 354 p.
  5. Brasseur J.-L., Mercy G., Renoux J., Monzani Q., Échographie du genou, coll. Échographie musculosquelettique, Sauramps Medical, 2019, 282 p.
  6. Brasseur J.-L., Morvan G., Javob D., Échographie du coude, coll. Échographie musculosquelettique, Sauramps Medical, 2020, 214 p.
  7. Pesquer L., Brasseur J.-L., Échographie de la hanche et de la paroi abdominale, coll. Échographie musculosquelettique, Sauramps Medical, 2021, 240 p.
  8. Brasseur J.-L., Fantino O., Échographie des nerfs périphériques, coll. Échographie musculosquelettique, Sauramps Medical, 2022, 360 p.
  9. Société d’imagerie musculosquelettique, vidéos d’apprentissage en échographie MSK, http://www.sims-asso.org.
  10. Brasseur J.-L., Cours et démonstration d’échographie musculosquelettique, https://www.medical-professionals.com

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR