Vania Tacher

« Il faut donner une place plus centrale à l’imagerie dans la formation des médecins »

PU-PH spécialisée en radiologie interventionnelle vasculaire et oncologique à l'hôpital universitaire Henri-Mondor à Créteil (94), Vania Tacher concilie ses activités cliniques, d’enseignements et de recherche avec ses responsabilités au sein du CERF et de la SFICV. Pour Docteur Imago, elle évoque ses travaux, le présent et l’avenir de sa discipline et sa place dans la formation des médecins.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 27/01/23 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 8 min.

« Les hospitalo-universitaires travaillent par passion et par amour de la discipline mais il faudrait s’intéresser davantage aux moyens de leur faciliter la tâche. » © S. D.

Docteur Imago / Quelles sont les thématiques de recherche sur lesquelles vous travaillez à l’hôpital Henri-Mondor à Créteil (94) ?

Vania Tacher / Je suis rattachée au laboratoire de l’Inserm du professeur Jean-Michel Pawlotsky à l’Institut Mondor de recherche biomédicale (IMRB). Ma thématique de recherche se concentre sur l’optimisation du guidage en radiologie interventionnelle. Je travaille sur l’imagerie multimodale, la fusion d’images mais aussi sur la robotique, l’assistance GPS pour accompagner chaque étape de chaque intervention en radiologie interventionnelle dans le but de « mieux voir », « mieux atteindre », « mieux traiter », « mieux évaluer la qualité du traitement » et « mieux prédire le résultat ».

D. I. / Vous avez été formée à la recherche en radiologie interventionnelle à l’université Johns-Hopkins à Baltimore aux États-Unis. Que vous a apporté cette double expérience franco-américaine ?

V. T. / Cette expérience a été extrêmement enrichissante car j'ai été témoin d’une au

Il vous reste 91% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Solenn Duplessy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR