Statistiques

La médecine nucléaire française en chiffres

Nombre de médecins nucléaires, nombre d’examens de scintigraphie, de TEP… Cet article présente des statistiques sur la médecine nucléaire en France, issues de l’enquête annuelle de la Société française de médecine nucléaire.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 07/11/18 à 12:00, mise à jour hier à 15:09 Lecture 1 min.

93 % des centres de médecine nucléaire français ont répondu à l'enquête. CCO 6689062 sur pixabay.com

Chaque année, la Société française de médecine nucléaire (SFMN) collecte des informations et des données sur le personnel, les appareils et les examens pratiqués auprès de tous les centres et services de médecine nucléaire du pays. Les chiffres qui suivent sont extraits de l’édition 2017 de cette enquête.

749

Le nombre de médecins nucléaires en 2017, internes inclus.

160

Le nombre de physiciens en 2017, soit 41 pour 3,6 machines.

152

Le nombre de radiopharmaciens, soit 0,7 par service.

1 537

Le nombre de manipulateurs d’électroradiologie médicale en médecine nucléaire, soit 2,7 techniciens par machine.

135

Le nombre de gammacaméras TEMP en service sur le territoire.

259

Le nombre de gammacaméras TEMP-TDM en service, soit 2 machines TEP par million d’habitants.

40

Le nombre de gammacaméras CZT en service.

136

Le nombre de TEP-TDM en service.

3

Le nombre de TEP-IRM en service en France.

441 864

Le nombre d’actes de tomographie par émission de positons (TEP) sur le territoire en 2017. Il enregistre une hauss

Il vous reste 33% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

24 Mai

16:00

L’IRM du tenseur de diffusion (DTI) révèle comment la maladie d’Alzheimer et la maladie des petits vaisseaux cérébraux affectent la microstructure de la substance blanche du cerveau (étude).

13:30

L’ajout de la TEP-TDM au F-18 fluroestradiol (FES) à la biopsie et l’immunohistochimie peut augmenter la précision diagnostique du statut des récepteurs d’œstrogènes dans le cancer du sein, en particulier en présence de lésions multiples. Les avantages s’expriment dans l’évitement des biopsies répétées et des traitements inutiles, indique une étude, qui identifie également de potentielles économies de coûts.
23 Mai

16:01

Docteur Imago

GRATUIT
VOIR