Cancer du sein

La surveillance du lymphome anaplasique à grandes cellules chez les porteuses d’implants mammaires

L’Institut national du cancer (INCa) a actualisé début mars 2019 son avis d’experts concernant les lymphomes anaplasiques à grandes cellules associés aux implants mammaires (LAGC-AIM). Il précise les facteurs de risques et étend la surveillance à toutes les femmes porteuses d’implants.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 11/06/19 à 15:00, mise à jour aujourd'hui à 15:08 Lecture 3 min.

L'avis d'experts de l'IRSN précise les facteurs de risques et étend la surveillance à toutes les femmes porteuses d’implants (photo d'illustration). Linda Bartlett (Photographer) [Public domain], via Wikimedia Commons

Entre 2011 et début 2019, l’Agence nationale de sécurité du médicament a reçu 56 signalements de lymphomes anaplasiques à grandes cellules associés à des implants mammaires (LAGC-AIM). Quoique rare au regard des 67 000 implants vendus chaque année dans le pays, cette pathologie fait l’objet d’une action nationale concertée entre le ministère de la Santé, l’ANSM et l’Institut national du cancer (INCa). En mars 2019, ce dernier a réactualisé l’avis d’experts concernant sa surveillance et sa prise en charge, à l’aune des dernières connaissances acquises sur le sujet.

Télécharger l’avis d’experts sur les LAGC-AIM

Suivi dès la pose de l’implant

Aucune modification profonde n’est à signaler, prévient l’INCa. La plus importante est l’élargissement des critères d’âge pour la surveillance des femmes porteuses d’implants en absence de signes cliniques. Elle commence désormais dès la pose de l’implant, avant même l’âge de 25, ans et consiste en un « examen clinique des seins annuels et l’exploration

Il vous reste 77% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR