Responsabilité

L’enjeu médicolégal de l’information donnée au patient en radiologie interventionnelle

Une session des JFR 2023 s'est intéressée à « la gestion des risques et la responsabilité des radiologues en radiologie interventionnelle ». Une discussion autour de deux cas cliniques a permis de faire ressortir les difficultés et les bons conseils pour donner une information adaptée au patient. Et éviter les plaintes.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 17/10/23 à 7:00, mise à jour le 20/10/23 à 17:22 Lecture 5 min.

Pour illustrer les différentes étapes dans lesquelles la responsabilité des radiologues intervient, deux cas « cliniques » ont été présentés. Ici, celui exposé par Jean-François Hak, neuroradiologue à l'AP-HM. © Benjamin Bassereau

« Depuis 2022, l’imagerie médicale est rentrée dans le top 5 des spécialités sources de réclamation. La première mise en cause vient d’un acte technique, et c’est principalement la radiologie interventionnelle qui fait la sinistralité de la spécialité. » Ce constat de Nicolas Voituret, médecin-conseil chez Relyens, groupe mutualiste européen en assurance et management des risques, a été posé lors d’une session des JFR 2023 intitulé « Gestion des risques et responsabilités des radiologies en imagerie interventionnelle », qu’il a en partie animée samedi 14 octobre.

Réaliser une cimentoplastie

Pour illustrer les différentes étapes dans lesquelles la responsabilité des radiologues intervient, deux cas cliniques ont été présentés. L’un d’entre eux, raconté par Nicolas Voituret, concernait une femme de 72 ans présentant une altération de l’état général, avec des douleurs scapulaires à droite d’aggravation progressive entre novembre 2020 et avril 2021. Prise en charge par son médecin traita

Il vous reste 87% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR