Assurance de la qualité

L’audit par les pairs démarre sa phase pilote

Les premières expérimentations du dispositif d’audit par les pairs prévu par la directive ASN sur l’Assurance qualité en imagerie médicale doivent débuter fin 2023. À terme, chaque structure d’imagerie médicale devra se soumettre à une journée d’inspection tous les cinq ans.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 23/11/23 à 7:00 Lecture 6 min.
Jean-Charles Leclerc, radiologue à Saint-DIzier aux JFR 2023, session sur l'audit par les pairs

« Nous avons souhaité que ce dispositif soit proportionné aux tailles des structures, avec des objectifs qui soient relativement raisonnables et atteignables. On s’oriente donc vers un jour d’audit tous les cinq ans », explique Jean-Charles Leclerc. © Jérôme Hoff

Feu vert pour les premiers essais d’audit par les pairs. Le 26 octobre 2023, le collège de la Haute Autorité de santé (HAS) a émis un avis favorable à la procédure de la phase pilote du dispositif, élaborée par le Conseil national professionnel de la radiologie (G4). Cette période de tests doit démarrer au dernier trimestre 2023 avec des auditeurs et des sites volontaires, a annoncé Jean-Charles Leclerc, radiologue à Saint-Dizier (52) et secrétaire national de la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR), lors d’une session des Journées francophones de radiologie 2023. Évaluée en juin 2024, elle permettra de jauger la faisabilité du dispositif et de collecter les retours terrain via des enquêtes de satisfaction, avant un lancement définitif à une date qui n’a pas encore été annoncée. Avec la radiothérapie, l’imagerie médicale est la première spécialité à expérimenter l’audit par les pairs.

Qualité et sécurité des soins

L’audit par les pairs est une obligation réglement

Il vous reste 88% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR