Formation

La radiologie française souhaite mieux intégrer la pédagogie par simulation

Le CERF souhaite mettre en place un recueil de toutes les actions réalisées dans le domaine de la simulation pour aboutir à un portfolio commun et une intégration de cet enseignement dans la maquette du DES. Une session des JFR a fait le point.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 04/12/23 à 15:00 Lecture 4 min.

« Le bien-fondé de la simulation en santé, nous en sommes convaincus. La Haute Autorité de santé (HAS) nous l'a rappelé depuis 1992, explique Pascal Chabrot (photo d'illustration). © Carla Ferrand

L’enseignement par la simulation en radiologie est prometteur en termes notamment de pédagogie. Pourtant, « pas sûr que la radiologie soit la spécialité la plus en pointe en la matière, d'où l'intérêt de regarder où nous en sommes pour essayer de progresser », ont expliqué Lambros Tselikas et Christophe Aubé, respectivement radiologue à Gustave-Roussy (94) et vice-président du Collège des enseignants en radiologie de France (CERF), lors d’une session des Journées francophones de radiologie, le 15 octobre 2023. Lors de cette séance, Pascal Chabrot, professeur de radiologie au CHU de Clermont-Ferrand (63) et membre du bureau du CERF, a fait un bilan des programmes existants, avec leurs forces et leurs points d’amélioration.

Parvenir à structurer

« Le bien-fondé de la simulation en santé, nous en sommes convaincus. La Haute Autorité de santé (HAS) nous le rappelle depuis 1992, entame-t-il. Pour autant, elle n'est pas complètement structurée, alors que la radiologie se prête particulière

Il vous reste 81% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR