Négociations avec la CNAM

La réforme des PDC en prélude à un nouvel accord sur la pertinence

Selon Jean-Philippe Masson, la réforme des produits de contraste est l’une des mesures phares d’un futur accord sur la pertinence entre la FNMR et l’Assurance maladie. Les discussions devraient se dérouler dans le cadre de la nouvelle convention médicale, signée le 4 juin.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 11/06/24 à 15:00 Lecture 1 min.

Dans le cadre du premier protocole sur la pertinence, mis en œuvre entre 2018 et 2020, les radiologues s’étaient engagés à faire économiser quelque 167,2 millions d’euros à la CNAM. D. R.

Après les produits de contraste, quelle sera la prochaine étape ? L’intégration des PDC dans les forfaits techniques était l’un des piliers du nouveau protocole sur la pertinence que la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) négocie avec la Caisse nationale de l’assurance maladie (CNAM), expliquait Jean-Philippe Masson, président de l’organisation syndicale, en 2023.

Les radiographies TAC et la lombalgie en ligne de mire

Selon lui, les prochaines mesures devraient porter sur les mêmes thèmes que l’accord précédent. Dans le cadre de ce premier protocole, mis en œuvre entre 2018 et 2020, les radiologues s’étaient engagés à faire économiser quelque 167,2 millions d’euros à la CNAM en maîtrisant le volume de produits de contraste administrés, l’utilisation des radiographies du thorax, du crâne et de l’abdomen sans préparation, et les examens pour le diagnostic de la lombalgie commune. En échange, la CNAM devait supprimer l’article 99 et mener et soutenir des actions de sens

Il vous reste 58% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

14 Juin

16:01

La perforation du tractus gastro-intestinal après l’ablation par radiofréquence (ARF) pour les tumeurs hépatiques est rare, mais est associée avec une mortalité élevée. C’est ce que révèle une étude évaluant les facteurs de risque après l’ARF si la tumeur index est situé autour de l’intestin grêle.  

13:31

L'entreprise française DMS Group, qui produit des systèmes d'imagerie pour la radiologie numérique et l'ostéodensitométrie, a annoncé la signature d'un accord avec Medlink Imaging, filiale du coréen Vieworks, pour la vente aux États-Unis des solutions de radiologie mobile M1 de Solutions for Tomorrow.

7:31

La lymphangiographie par IRM de contraste dynamique est une technique sûre et reproductible pour l'imagerie du système lymphatique central chez les patients atteints d'anomalies lymphatiques primitives, conclut un article de Clinical Radiology.
13 Juin

16:01

Les comptes rendus de radiologie générés par l’IA se montrent prometteurs pour produire une meilleure qualité de rapports et améliorer les flux de travail en radiologie, indique une étude.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR