Webconférence

Un rendez-vous sur les futures implantations des équipements lourds d’imagerie médicale

Le 29/01/24 à 15:00

Cette webconférence proposera une analyse des nouveaux objectifs chiffrés définis par les différentes agences régionales de santé (ARS)

Docteur Imago organise un nouveau rendez-vous le 6 février de 17h30 à 19 heures. Il s’agit d’une webconférence pour comprendre les potentielles évolutions des implantations des équipements lourds d’imagerie médicale, suite à la réforme des autorisations et à la publication des différents projets régionaux de santé (PRS). Il fait suite au dossier préparé par la rédaction sur le sujet, dans le dernier numéro de Docteur Imago.

Objectifs des ARS

Cette webconférence proposera pour commencer une analyse des nouveaux objectifs chiffrés définis par les différentes agences régionales de santé (ARS), qui ont publié leur PRS fin octobre 2023. Ils seront mis en lumière face aux effectifs et à la densité des radiologues par région.

Nous nous intéresserons ensuite à l’analyse du président de la Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR), en se posant la question : « Les plans régionaux de santé répondent-ils aux besoins des radiologues et de la population en termes d’imagerie médicale ? »

Nous explorerons ensuite différents exemples régionaux, pour s’intéresser également à la neuroradiologie interventionnelle et à la médecine nucléaire, deux activités à autorisation.

La webconférence aura lieu en ligne sur la plateforme Teams. Les inscriptions sont gratuites, mais indispensables pour y participer. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus et vous inscrire.

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juil

16:30

L'ajout de l'imagerie pondérée en diffusion à l'IRM de contraste dynamique n'améliore pas significativement la valeur prédictive négative de cet examen pour identifier une réponse pathologique complète chez les patientes atteintes de cancer du sein HER2-positif (étude).

13:30

La cryoablation du cancer du sein peut être utilisée en toute sécurité chez une population de patientes plus large que celle définie par les critères d’inclusion des essais cliniques (étude).

7:30

Plus de 50 % des femmes diagnostiquées avec des fibromes utérins se voient proposer une hystérectomie, tandis que moins de 20 % se voient présenter des options moins invasives, selon une enquête publiée dans un rapport de la Société de radiologie interventionnelle (SIR). Ce document met également en lumière le potentiel de l’embolisation des fibromes utérins (EFU) comme traitement, indique un communiqué de la SIR.
11 Juil

16:30

Une enquête démontre que les radiologues ont une attitude globalement positive à l'égard de l'arrivée de l'IA en pratique clinique, même s’il reste, selon eux, encore beaucoup à faire pour améliorer son intégration et son utilisation.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR