SIFEM 2022

Les performances de la TEP dans les bilans du cancer du sein

Une session du congrès 2022 de la SIFEM s'est intéressée aux forces et aux faiblesses de la TEP dans le domaine du cancer du sein. Modalité de premier plan pour le bilan métastatique, elle a aussi des atouts à faire valoir pour le bilan local et le bilan ganglionnaire, en particulier grâce au développement de l’imagerie hybride.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 13/07/22 à 7:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 4min.

Outre le FDG, d’autres radiotraceurs TEP montrent un potentiel intéressant en imagerie mammaire. C’est le cas du FAPI, qui possède des capacités théranostiques, indique Pierre Decazes. © C. F.

Le 10 juin dernier, le congrès 2022 de la Société d’imagerie de la femme (SIFEM), a dédié une journée à l’imagerie mammaire. Pierre Decazes, médecin nucléaire au centre Henri-Becquerel, à Rouen (76), a évoqué le potentiel de l’imagerie TEP pour le bilan du cancer du sein. À l’heure actuelle, la TEP au fluorodésoxyglucose (FDG) est présente dans toutes les recommandations internationales, rappelle-t-il. En France, les recommandations de l’Institut national du cancer, publiées en octobre 2021, la réservent au bilan à distance. « On ne fait pas de TEP pour le bilan local ou ganglionnaire. En revanche, c’est intéressant pour la stadification des cancers de stades cliniques IIA et IIB, et au-delà », précise Pierre Decazes.

Sensibilité et spécificité limitées dans le bilan local

Pour ce qui est du bilan local, la TEP au FDG n’est donc pas indiquée pour la caractérisation lésionnelle. « Sa sensibilité est limitée, remarque l’intervenant. Pour les lésions de taille inférieure ou égale à 10 mm, i

Il vous reste 84% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Bibliographie

  1. Graña-López L., Herranz M., Domínguez-Prado I. et coll., « Can dedicated breast PET help to reduce overdiagnosis and overtreatment by differentiating between indolent and potentially aggressive ductal carcinoma in situ? », European Radiology, janvier 2020, vol. 30, p. 514-522. DOI : 10.1007/s00330-019-06356-9.
  2. Kasem J., Wazir U., Mokbel K. et coll., « Sensitivity, specificity and the diagnostic acuracy of PET/CT for axillary staging in patients with stage I-III cancer: a systematic review of the literature », In Vivo, janvier 2021, vol. 35, n° 1, p. 23-30. DOI : 10.21873/invivo.12228.
  3. Morawitz J., Bruckmann N.-M., Dietzel F., « Comparison of nodal staging between CT, MRI, and [18F]-FDG PRT/MRI in patients with newly diagnosed breast cancer », European Journal of Nuclear Medicine and Molecular Imaging, février 2022, vol. 49, n° 3, p. 992-1001. DOI : 10.1007/s00259-021-05502-0.
  4. Van Es. S. C., Velleman T., Elias S. G. et coll., « Assessment of bone lesions with 18F-FDG PET compared with 99mTc bone scintigraphy leads to clinically relevant differences in metastatic breast cancer management », Journal of Nuclear Medicine, février 2021, vol. 62, n° 2, p. 177-183. DOI : 10.2967/jnumed.120.244640.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

23 Fév

7:30

Des chercheurs du CHU de Bordeaux (33) ont évalué l’efficacité clinique à long terme et l'innocuité de la cryoablation percutanée de l’endométriose de la paroi abdominale. Ils concluent que cette opération est sûre et efficace pour contrôler la douleur à long terme.
22 Fév

16:39

Les résultats préliminaires d’une recherche documentaire rassemblant 24 articles ont démontré un large potentiel de l’intelligence artificielle dans les approches guidées par TEP-TEMP pour les patients traités par immunothérapie.

13:30

Un questionnaire postopératoire incluant 329 patients soupçonnés de coronaropathie a révélé une préférence des patients pour l’angiographie coronarienne au scanner par rapport à l’angiographie coronarienne invasive (étude).

7:30

500 millions d’euros d’« aide exceptionnelle » du gouvernement seront versés aux établissements publics et privés afin de soutenir les hôpitaux en difficultés, annonce Le monde.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR