RSNA 2022

Quelle place pour l’IA dans la prise en charge de l’AVC ?

Lors d'une présentation au RSNA 2022, la neuroradiologue Jennifer Soun a détaillé les potentielles applications de l'IA à chaque étape de la prise en charge de l'AVC en imagerie, de la détection des occlusions à la décision de traitement et au pronostic des résultats.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 09/02/23 à 8:00, mise à jour le 11/09/23 à 13:30 Lecture 4min.

Au RSNA, Jennifer Soun soulignait que l’IA possède un potentiel de valeur ajoutée pour l’imagerie de l’AVC en facilitant la prise de décision individualisée et en aidant à répondre à des questions cruciales sur la prise en charge des AVC. capture d'écran RSNA 2022

Quel est le rôle de l’intelligence artificielle (IA) pour le triage de l’accident vasculaire cérébral ? Et comment peut-elle aider les radiologues dans le processus de prise de décision ? Lors d’une session du RSNA 2022, ces questions ont été soulevées par Jennifer Soun, professeure assistante de neuroradiologie à l’université de Californie à Irvine. Selon elle, l’IA pourrait jouer un rôle à chaque étape du triage des patients.

Détecter les hémorragies…

Pour la détection de l’hémorragie, l’intervenante cite un exemple présenté dans la revue AJNR en 2018 [1]. Dans cette étude, un réseau de neurones convolutifs (CNN) a été capable de détecter et de quantifier l’hémorragie cérébrale avec une précision très élevée. « La précision, l'aire sous la courbe, la sensibilité, la spécificité, la valeur prédictive positive et la valeur prédictive négative pour la détection des hémorragies étaient respectivement de 0,975, 0,983, 0,971, 0,975, 0,793 et 0,997 sur la cohorte d'entraînement, et de 0,970,

Il vous reste 83% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Bibliographie

  1. Chang P. D., Kuoy E., Grinband B. D. et coll., « Hybrid 3D/2D convolutional neural network for hemorrhage evaluation on head CT », American Journal of Neuroradiology, septembre 2018, vol. 39, n° 9, p. 1609-1616. DOI : 10.3174/ajnr.A5742
  2. Meng S., Tran T. M. L., Hu M. et coll., « End-to-end artificial intelligence platform for the management of large vessel occlusions: A preliminary study », Journal of Stroke and Cerebrovascular Diseases, novembre 2022, vol. 31, n° 11. DOI : 10.1016/j.jstrokecerebrovasdis.2022.106753.
  3. Chiang P.-L., Lin S.-Y., Chen M.-H. et coll., « Deep learning based automatic detection of ASPECTS in acute ischemic stroke: improving stroke assessment on CT scans », Journal of Clinical Medicine, août 2022, vol. 11, n° 17. DOI : 10.3390/jcm11175159.
  4. Cetinoglu Y. K., Koska I. O., Uluc M. E. et coll., « Detection and vascular territorial classification of stroke on diffusion-weighted MRI by deep learning », European Journal of Radiology, décembre 2021, vol. 145, n° 11051. DOI : 10.1016/j.ejrad.2021.110050.
  5. Morey J. R., Zhang X., Yaeger K. A. et coll., « Real-world experience with artificial intelligence-based triage in transferred large vessel occlusion stroke patients », Cerebrovascular Diseases, 2021, vol. 50, n° 4, p. 450-455. DOI : 10.1159/000515320.

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

16 Avr

7:33

Un arrêté du 4 avril fixe à 7 en imagerie médicale et 2 en médecine nucléaire « le nombre de médecins en exercice susceptibles d'accéder au troisième cycle des études de médecine pour suivre un diplôme d'études spécialisées, une option ou une formation spécialisée transversale, par spécialité et par subdivision. »
15 Avr

14:40

Les algorithmes d’apprentissage profond pour la segmentation par IRM de la prostate ont démontré une précision comparable à celle des radiologues experts malgré des paramètres variables, de sorte que les recherches futures devraient s’orienter vers l’évaluation de la robustesse de la segmentation et des résultats pour les patients dans divers contextes cliniques, selon une revue systématique publiée dans Radiology: Artificial Intelligence.

11:34

Le score calcique de l'artère coronaire obtenu par reconstruction basée sur l'apprentissage profond serait sous-estimé par rapport à l'image standard (étude).

7:52

L’Académie nationale de médecine a identifié les freins au développement de la recherche clinique en France tels que les lourdeurs administratives, les difficultés à obtenir des financements académiques ou encore les difficultés d’adaptation rapide aux nouvelles technologies de santé. Elle a émis 5 recommandations : limiter les délais règlementaires ou encore restructurer l’organisation des CHU autour de pôles hospitalo-universitaires intégrant des services de soins, des laboratoires et des équipes de recherche.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR