Prise en charge des AVC

La thrombectomie mécanique : évolutions des pratiques

Une récente publication ouvre les indications de la thrombectomie mécanique aux infarctus élargis. Cet article rappelle les points importants pour ne pas manquer une indication de thrombectomie mécanique.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 12/09/23 à 17:00, mise à jour le 02/10/23 à 9:43 Lecture 6 min.

La thrombectomie mécanique a montré sa supériorité par rapport à la prise en charge médicale seule dans le traitement des occlusions des gros vaisseaux intracrâniens de la circulation antérieure à la suite de la publication de 5 grandes études en 2015 (MR CLEAN, ESCAPE, SWIFT PRIME, REVASCAT and EXTEND IA) [1-5]. Le nombre de patients nécessaires à traiter (NNT) pour la thrombectomie mécanique se situe aujourd’hui entre 3 et 10 quand il est d’environ 30 pour le traitement par revascularisation endovasculaire de l'infarctus du myocarde [6].
La prise en charge de la thrombectomie mécanique diffère de celle de l’infarctus du myocarde par deux problématiques :

  • le diagnostic ne peut pas être fait sur place et nécessite une imagerie ;
  • l’intervention nécessite un plus grand nombre d’intervenants spécialisés.

17 000 patients pourraient bénéficier d’une thrombectomie chaque année

Selon la sensibilisation des centres, le diagnostic d’AVC est suspecté plus ou moins tôt dans la chrono

Il vous reste 88% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Louis Veunac

Radiologue Centre hospitalier de la côte basque Bayonne

Bibliographie

  1. Berkhemer O. A., Puck S. S., Fransen M. D., et coll., « A randomized trial of intraarterial treatment for acute ischemic stroke », The New England Journal of Medicine, janvier 2015, vol. 372, p. 11–20. DOI : DOI: 10.1056/NEJMoa1411587.
  2. Goyal M., Demchuk A. M., Menon B. K. et coll., « Randomized assessment of rapid endovascular treatment of ischemic stroke », The New England Journal of Medicine, mars 2015, vol. 372, n° 11, p. 1019-1030. DOI : 10.1056/nejmoa1414905.
  3. Saver J. L., Mayank G., Bonafe A. et coll., « Stent-retriever thrombectomy after intravenous t-PA vs. t-PA alone in stroke », The New England Journal of Medicine, juin 2015, vol. 372, n° 24, p. 2285-2295. DOI : 10.1056/nejmoa1415061.
  4. Campbell B. C. V., Mitchell P. J., Kleining T. J. et coll., « Endovascular therapy for ischemic stroke with perfusion-imaging selection », The New England Journal of Medicine, mars 2015, vol. 12, n° 372, vol. 11, p. 1009-1018. DOI : 10.1056/nejmoa1414792.
  5. Jovin T. G., Chamorro A., Cobo E. et coll., « Thrombectomy within 8 hours after symptom onset in ischemic stroke », The New England Journal of Medicine, juin 2015, vol. 372, n° 24. DOI : 10.1056/nejmoa1503780.
  6. Goyal M., Menon B. K., van Zwam W. H. et coll., « Endovascular thrombectomy after large-vessel ischaemic stroke: a meta-analysis of individual patient data from five randomised trials », Lancet, avril 2016, vol. 23, n° 387 (10029), p. 1723-1731. DOI : 10.1016/s0140-6736(16)00163-x.
  7. Nogueira R. G., Haussen D. C., Liebeskinf D. S. et coll., « Clinical effectiveness of endovascular stroke treatment in the early and extended time windows », International Journal of Stroke, avril 2022, vol. 14, n° 4, p. 389-399. DOI : 10.1177/17474930211005740.
  8. Shinichi Y., Nobuyuki S., Hiroshi Y. et coll., « Endovascular Therapy for Acute Stroke with a Large Ischemic Region », New England Journal of Medicine, avril 2022, vol. 386, p. 1303-1313. DOI : 10.1056/NEJMoa2118191.
  9. Desai S. M., Haussen D. C., Aghaebrahim A. et coll., « Thrombectomy 24 hours after stroke: beyond DAWN », Journal of Neurointerventional Surgery, novembre 2018, vol. 10, n° 11, p. 1039-1042. DOI : 10.1136/neurintsurg-2018-013923.
  10. Martini M., Mocco J., Turk A. et coll., « An international multicenter retrospective study to survey the landscape of thrombectomy in the treatment of anterior circulation acute ischemic stroke: outcomes with respect to age », Journal of Neurointerventional Surgery, février 2020, vol. 12, n° 2, p. 115-121. DOI : 10.1136/neurintsurg-2019-015093.
  11. Adamou A., Gkana A., Mavrovounis G. et coll., « Outcome of endovascular thrombectomy in pre-stroke dependent patients with acute ischemic stroke: A systematic review and meta-analysis », Frontiers in Neurology, avril 2022, vol. 13 : 880046. DOI : 10.3389%2Ffneur.2022.880046

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Sur le même thème

Le fil Docteur Imago

23 Mai

16:01

13:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

7:31

Dans le cadre d’une étude présentée dans The Lancet Digital Health, ChatGPT-4 a fourni des réponses jugées acceptables sans intervention des oncologues à des questions de patients sur le cancer dans 58 % des cas. 7 % des réponses ont été qualifiées de « peu sûres » par ces mêmes oncologues.
22 Mai

16:31

Un modèle d'apprentissage profond utilisant l'IRM injectée de type DCE distingue plus efficacement que les cliniciens les carcinomes hépatocellulaires proliférants des carcinomes hépatocellulaires non-proliférants, d'après une étude rétrospective multicentrique chinoise portant sur 355 patients et parue dans Academic Radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR