Contexte

La colonne vertébrale cervicale est une structure très mobile, donc très fragile. Cette mobilité doit être contrebalancée avec l’obligation de stabilité. Dans des conditions physiologiques, la stabilité, vue comme l’intégrité de l’empilement des corps vertébraux et des articulaires postérieures, est assurée par des disques, des ligaments et des capsules. L’élasticité de ces structures permet les déplacements des pièces osseuses les unes par rapport aux autres dans des amplitudes...