Portrait

Stéphanie Nougaret, tête chercheuse

Formée à Montpellier et façonnée en Amérique du Nord, la radiologue Stéphanie Nougaret nourrit un enthousiasme immodéré pour la recherche en cancérologie. De cette passion est né l’aboutissement d’un projet européen de grande envergure et l’opportunité d’un retour aux sources.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 27/10/23 à 15:00 Lecture 6 min.

Le nom de l’équipe de recherche de Stéphanie Nougaret - PINKCC - n’a pas été choisi au hasard. « La couleur rose a toujours servi de source d’inspiration dans mes présentations, et c’est un témoignage de la résilience des femmes dans la science. » © Carla Ferrand

Après plusieurs allers-retours entre la France et l’Amérique du Nord, Stéphanie Nougaret vient de jeter l’ancre à Montpellier (34), sa ville d’origine, pour concrétiser un projet qui lui tient à cœur sur le cancer de l’ovaire. Sa détermination et son expertise lui ont permis d’obtenir un financement européen conséquent pour mener à bien ses travaux de recherche, un domaine qui la passionne depuis ses débuts en médecine. Depuis toujours, la médecine a fait partie de la vie de Stéphanie Nougaret : « À quatre ans, je me baladais avec ma petite mallette de docteur et je « soignais » ma grand-mère », se remémore-t-elle. Sa vocation l’oriente au départ vers la pédiatrie, mais son premier contact avec la spécialité se solde par une criante déconvenue : « Pour mon premier stage en pédiatrie, je me suis retrouvée aux urgences. À chaque fois que j’ouvrais un box, l’enfant hurlait ! À la fin de la journée, je me suis dit que ce n’était peut-être pas pour moi », sourit-elle.

L’aventure améri

Il vous reste 89% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

23 Mai

16:01

13:31

Dans une étude incluant près de 5000 patients, des caractéristiques telles que l'origine ethnique et l’âge étaient susceptibles d’engendrer des résultats faussement positifs après des examens de tomosynthèse mammaire numérique interprétés à l’aide d’un algorithme d’IA approuvé par la FDA.

7:31

Dans le cadre d’une étude présentée dans The Lancet Digital Health, ChatGPT-4 a fourni des réponses jugées acceptables sans intervention des oncologues à des questions de patients sur le cancer dans 58 % des cas. 7 % des réponses ont été qualifiées de « peu sûres » par ces mêmes oncologues.
22 Mai

16:31

Un modèle d'apprentissage profond utilisant l'IRM injectée de type DCE distingue plus efficacement que les cliniciens les carcinomes hépatocellulaires proliférants des carcinomes hépatocellulaires non-proliférants, d'après une étude rétrospective multicentrique chinoise portant sur 355 patients et parue dans Academic Radiology.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR