Partenariat public privé

À Saintes, la médecine nucléaire libérale au cœur du réacteur hospitalier

Le centre d’imagerie moléculaire de Saintes (Charente-Maritime), géré par des médecins libéraux, a ouvert ses portes en début d’année sur le site de l’hôpital de la ville. Grâce à ce partenariat public-privé, les patients du territoire peuvent désormais bénéficier d’équipements de pointe et de la collaboration des équipes soignantes.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 15/09/23 à 9:00, mise à jour le 20/09/23 à 11:00 Lecture 7 min.

L’équipe du centre compte actuellement trois médecins titulaires et une douzaine de manipulateurs radio. © Carla Ferrand

En cet après-midi d’août, les couloirs du centre d’imagerie moléculaire de Saintes sont tranquilles. Les congés d’été sont certainement la cause du calme de l’activité, mais pas seulement : « La TEP est tellement performante que nous avons déjà fini presque tous les examens de la journée », se félicite Vincent Brousse, médecin nucléaire et directeur de la structure. L’activité de l’après-midi se concentre donc principalement sur la scintigraphie cardiaque.

« Trou dans la raquette »

Depuis janvier 2023, le centre accueille des patients sur le site de l’hôpital pour des examens de TEP-TDM et de scintigraphie. À l’origine, le pari était loin d’être gagné, mais la détermination des parties prenantes a fini par payer. Huit mois après le démarrage de l’activité, l’équipe du centre est encore « en phase d’exploration du territoire », explique Vincent Brousse. « Le défi de notre projet était de répondre à un besoin de santé pour qu’il y ait une égalité de prise en charge devant la maladie po

Il vous reste 91% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR