Recherche

Une entreprise québécoise guide des bactéries magnétotactiques pour optimiser la chimiothérapie

L'entreprise montréalaise Starpax Biopharma développe un champ magnétique modulable pour guider et restreindre au volume tumoral des bactéries magnétotactiques vectrices d'un agent chimiothérapeutique. Cette innovation pourrait renforcer le rôle des radiologues interventionnels en oncologie, selon le professeur de radiologie montréalais Gilles Soulez.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 26/02/24 à 7:00, mise à jour le 28/02/24 à 11:09 Lecture 7min.

Le PolarTrak déplace magnétiquement les bactéries magnétotactiques dans tout le volume tumoral. © Groupe CNW/Starpax Biopharma

Premier ou second traitement dans la majorité des cancers, la chimiothérapie reste associée à de nombreux effets secondaires qui s'expliquent surtout par l'action systémique toxique des agents chimiothérapeutiques. De fait, seuls 2 % des récents médicaments immunoconjugués (en anglais, antibody-drug conjugates ou ADC) – molécules associant un agent cytotoxique avec un anticorps spécifique d'une cible moléculaire surexprimée dans un cancer – atteindraient les sites tumoraux après injection intraveineuse. Cette proportion descend à 0,1 % pour les agents de chimiothérapie conventionnelle, tandis qu'environ 90 % du volume tumoral ne recevrait pas ou peu de traitement dans les tumeurs solides.

Faire circuler en 3D des bactéries dans la tumeur

Pour limiter les effets secondaires de la chimiothérapie et optimiser son efficacité, des chercheurs et des ingénieurs de Montréal, au Canada, travaillent depuis plusieurs années sur un nouveau système d'administration de la chimiothérapie. Son pri

Il vous reste 91% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

François Mallordy

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

16 Avr

7:33

Un arrêté du 4 avril fixe à 7 en imagerie médicale et 2 en médecine nucléaire « le nombre de médecins en exercice susceptibles d'accéder au troisième cycle des études de médecine pour suivre un diplôme d'études spécialisées, une option ou une formation spécialisée transversale, par spécialité et par subdivision. »
15 Avr

14:40

Les algorithmes d’apprentissage profond pour la segmentation par IRM de la prostate ont démontré une précision comparable à celle des radiologues experts malgré des paramètres variables, de sorte que les recherches futures devraient s’orienter vers l’évaluation de la robustesse de la segmentation et des résultats pour les patients dans divers contextes cliniques, selon une revue systématique publiée dans Radiology: Artificial Intelligence.

11:34

Le score calcique de l'artère coronaire obtenu par reconstruction basée sur l'apprentissage profond serait sous-estimé par rapport à l'image standard (étude).

7:52

L’Académie nationale de médecine a identifié les freins au développement de la recherche clinique en France tels que les lourdeurs administratives, les difficultés à obtenir des financements académiques ou encore les difficultés d’adaptation rapide aux nouvelles technologies de santé. Elle a émis 5 recommandations : limiter les délais règlementaires ou encore restructurer l’organisation des CHU autour de pôles hospitalo-universitaires intégrant des services de soins, des laboratoires et des équipes de recherche.
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR