Pratiques professionnelles

L’imagerie au cœur des guerres de territoires

En diagnostic comme en interventionnel, les techniques d’imagerie médicale sont convoitées par de nombreuses spécialités. Ces dernières années, plusieurs passes d’armes entre des radiologues et leurs « concurrents » ont révélé au grand jour les « turf battles » qui agitent la discipline.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 15/11/23 à 7:00, mise à jour le 20/11/23 à 10:32 Lecture 3 min.

Dans le domaine interventionnel, l’ESC avait lancé un appel aux autorités nationales de santé pour permettre aux cardiologues interventionnels de réaliser des thrombectomies mécaniques en cas d’AVC ischémique aigu, un geste traditionnellement réservé aux neuroradiologues interventionnels (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Les radiologues se rebiffent. Face aux assauts des autres spécialistes qui revendiquent leur part du gâteau de l’imagerie, les principaux concernés défendent leur expertise avec énergie. Dernier fait en date, en août 2023, un article et un communiqué rédigés par la Société européenne de cardiologie (ESC) et l'Association européenne d'imagerie cardiovasculaire (EACVI) ont suscité une réaction agacée de la Société française d’imagerie cardiovasculaire (SFICV).

Des propos qui passent mal

Les cardiologues y affirment notamment que « l’accent mis sur l’offre d’examens d'imagerie cardiaque basés sur la spécialité plutôt que sur les compétences a été l'un des principaux obstacles à l'adoption plus large d’examens diagnostiques fondamentaux dans de nombreux pays ». Pour la SFICV, ces propos insinuent que les radiologues ralentiraient le développement de l’imagerie cardiaque. « Cette présentation des faits est fausse et dangereuse », dénonce la société.

Tentative d’approche sur la thromb

Il vous reste 77% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR