Pierre-Jean Valette, et Boris Guiu n’ont pas le même avis sur la privation veineuse sus-hépatique. Le 23 juin 2018, ils ont confronté leurs arguments pendant une session des Journées francophones d’imagerie cardiovasculaire (SFICV). Le premier, radiologue au centre hospitalier Lyon-Sud émet des doutes sur l’utilité de la technique : « Le principe de l’embolisation veineuse hépatique (EVH) est de renforcer ou d’accélérer l’hypertrophie du futur foie restant avant une hépatectomie majeure,