Innovation

Des recherches sur l’IA pour la détection des lésions d’endométriose

Pour optimiser la prise en charge de l’endométriose, des chercheurs australiens et britanniques collaborent sur le projet IMAGENDO. Leur but est de mettre à contribution l’intelligence artificielle pour analyser les données d’examens d’imagerie (échographie et IRM) et ainsi réduire le temps nécessaire au diagnostic.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 04/10/23 à 15:00, mise à jour le 10/11/23 à 12:19 Lecture 1 min.

Le projet IMAGENDO associe l’intelligence artificielle aux images d’échographie et d’IRM pour faciliter le diagnostic de l’endométriose. (photo d'illustration) D.R.

Le diagnostic de l’endométriose en imagerie passera-t-il bientôt par l'IA ? C’est en tout cas le postulat de chercheurs australiens et britanniques qui travaillent actuellement sur le projet IMAGENDO®, une technologie qui associe l’intelligence artificielle aux images d’échographie et d’IRM pour faciliter le diagnostic de l'endométriose.

Une aide pour les médecins et les chirurgiens

Ces recherches, menées par Louise Hull, gynécologue spécialiste de l’endométriose à l’université d’Adélaïde en Australie, et Gustavo Carneiro, professeur de machine learning à l’université du Surrey au Royaume-Uni, ont été engagées en réponse aux difficultés diagnostiques de cette maladie. « En associant l'échographie, l'IRM et l'IA, cette nouvelle technologie vise à fournir un moyen accessible et précis d’identifier les lésions d’endométriose », indique l’université d’Adélaïde dans un communiqué.

Une précision diagnostique proche d'un spécialiste

En utilisant un ensemble de données d’imagerie diagnosti

Il vous reste 52% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR