Le coefficient de diffusion apparent est utile pour caractériser les lésions mammaires

Une étude suggère que les 10e et 50e percentiles du coefficient de diffusion apparent sont probablement les deux paramètres les plus précis pour différencier les lésions mammaires malignes des lésions bénignes.
Le coefficient de diffusion apparent est utile pour caractériser les lésions mammaires
Derniers articles

17/11/2017 Enquête sur l’attractivité des hôpitaux

Les praticiens hospitaliers veulent être mieux accompagnés

Les praticiens hospitaliers veulent être mieux accompagnés

16/11/2017 Rapport de l’OCDE

En France, le taux d’équipement lourd est faible mais le nombre d'examens élevé

En France, le taux d’équipement lourd est faible mais le nombre d'examens élevé

15/11/2017 Recherche en imagerie

« Beaucoup de chercheurs font de la radiomique depuis des dizaines d'années sans le savoir »

« Beaucoup de chercheurs font de la radiomique depuis des dizaines d'années sans le savoir »

15/11/2017 Cancer du sein

« En France, nous sommes les seuls à faire un dépistage décentralisé »

« En France, nous sommes les seuls à faire un dépistage décentralisé »

14/11/2017 Nouvelle technologie

La radiothérapie guidée par IRM arrive en France

La radiothérapie guidée par IRM arrive en France

14/11/2017 Alternative à la chirurgie

Les ultrasons focalisés pour traiter des zones ciblées du cerveau

Les ultrasons focalisés pour traiter des zones ciblées du cerveau
Afficher tous les articles de cette catégorie
Je m'abonne

Abonnez-vous
à la formule BI-MEDIA

Docteur imago en illimité sur desktop, tablette et téléphone + Le magazine papier

Je m'abonne