Docteur Imago / Comment utilisez-vous la radiologie pour vos travaux ?

Philippe Charlier / Les patients dont je m’occupe sont tous morts. Certains sont des restes humains conservés dans des musées comme au Quai Branly - crânes, momies, etc. D’autres sont des objets de musée qui ont une « vie intérieure », c’est-à-dire qu’il y a un intérêt à les examiner sous un aspect biologique ou médical. Des artefacts peuvent par exemple contenir des objets cachés que le scanner ou la radiographie nous...