Imagerie hybride

L’apport de la TEP-IRM en neuro-oncologie

Le 11 octobre dernier, en marge des JFR 2018, France Life Imaging et le Collège des enseignants en radiologie de France (CERF) organisaient une journée commune placée sous le signe des innovations en imagerie médicale. Elle fut notamment l’occasion de présenter les nouvelles avancées sur le front de la TEP-IRM pour la neuro-oncologie.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 18/02/19 à 16:00, mise à jour aujourd'hui à 15:04 Lecture 3 min.

Selon Myriam Edjlali-Goujon, l’interprétation en binôme des TEP-IRM entre radiologues et médecins nucléaires permet un enrichissement réciproque. © C. F.

Lors de la journée FLI-CERF du 11 octobre, Myriam Edjlali-Goujon, neuroradiologue au Centre hospitalier Sainte-Anne (Paris), a présenté l’impact de la TEP-IRM sur la prise en charge diagnostique et thérapeutique en neuro-oncologie.

Un examen de seconde attention

En préambule, elle a rappelé qu’un examen de TEP-IRM en neuro-oncologie n’était jamais réalisé en une première intention. « C’est uniquement lorsqu’on a un examen qui pose un problème diagnostique que l’on va se diriger vers cette modalité d’imagerie, notamment lorsqu’on se demande si la lésion observée est une radionécrose ou une récidive », explique Myriam Edjlali-Goujon. Les patients concernés par cet examen sont ceux qui ont été opérés puis ont suivi une radiothérapie dans le cadre d’une prise en charge d’un glioblastome ou d’une métastase cérébrale, complète l’intervenante.

Une modalité déterminante

Pour différencier la radionécrose d’une récidive, la TEP-IRM est un outil appréciable car les deux contextes présentent des simil

Il vous reste 80% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Carla Ferrand

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR