Après deux journées d’action nationale en novembre et janvier derniers, les manipulateurs d’électroradiologie médicale de la fonction publique hospitalière se mobiliseront à nouveau dans toute la France ce mardi 17 mars. Parmi leurs doléances, l’augmentation des effectifs est une priorité. « Nous sommes en sous-effectif toute l’année. Au scanner des urgences, on fait passer 100 patients par 24 heures, nous expliquait l’automne dernier Lucie Dugas, manipulatrice au CHU de Nice (06).

Carla FERRAND
Bibliographie
  1. Le Médecin radiologue de France, septembre 2019, n° 427.