Éditorial

Le champ des possibles

2024 s’annonce sous le signe de l’espoir. Si on s’intéresse au développement de l’offre d’imagerie médicale, en particulier l’IRM et le scanner, la réforme des autorisations de ces équipements lourds, ainsi que la publication des projets régionaux de santé fin octobre 2023 par les agences régionales de santé (ARS), ont de quoi en donner pour toute

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 05/02/24 à 15:00 Lecture 2 min.

Ces réformes n’ont de sens que si les projets régionaux de santé prévoient les autorisations adéquates. Et bonne nouvelle : les ARS ont toutes édicté des objectifs chiffrés en la matière (photo d'illustration). © Carla Ferrand

2024 s’annonce sous le signe de l’espoir. Si on s’intéresse au développement de l’offre d’imagerie médicale, en particulier l’IRM et le scanner, la réforme des autorisations de ces équipements lourds, ainsi que la publication des projets régionaux de santé fin octobre 2023 par les agences régionales de santé (ARS), ont de quoi en donner pour toute la profession.

Une liberté supplémentaire

La réforme des autorisations des équipements lourds d’imagerie médicale est entrée en vigueur le 1er juin 2023. C’est elle qui ouvre le champ des possibles. Les autorisations seront dorénavant accordées par site géographique, appelé « implantation » par les ARS. Et une autorisation donne le droit, sur déclaration, à trois équipements lourds, dont au moins un scanner et une IRM. Ce seuil peut même être dépassé par dérogation du directeur général de l’ARS jusqu’à 18 machines. Autant dire qu’une certaine liberté supplémentaire est octroyée aux radiologues pour améliorer leur offre en imagerie médical

Il vous reste 72% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Avatar photo

Benjamin Bassereau

Directeur de la rédaction BOM Presse Clichy

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR