Projets régionaux de santé 2023-2028

Des plans qui veulent s’adapter aux problématiques régionales

Les projets régionaux de santé publiés par les ARS fin 2023 donnent un aperçu des problématiques et des enjeux locaux de la radiologie et de la médecine nucléaire. Cet article présente les éléments à retenir, région par région.

icon réservé aux abonnésArticle réservé aux abonnés
Le 05/02/24 à 7:00 Lecture 10 min.

Les PRS tentent de répondre aux défis qui se posent pour l'accès aux soins, que ce soit le manque d'appareils, les carences de la démographie médicale et paramédicale, ou encore les disparités territoriales (photo d'illustration). © Carla Ferrand

Si les projets régionaux de santé doivent suivre le cahier des charges de la stratégie nationale de santé et les dispositions des lois de financement de la sécurité sociale, les agences régionales de santé (ARS) ont toute latitude pour les adapter aux besoins de leurs territoires. Les situations sont variées mais le souci reste le même : celui de l’accès aux soins.

La Bretagne cible les délais d’attente

Le projet régional de santé de la région Bretagne veut s’attaquer aux délais d’attente pour les rendez-vous de scanner et IRM et améliorer l’accès de proximité, en poursuivant l’évolution du parc d’équipements. Il entend également faciliter l’accès à la mammographie. En parallèle, la région mettra en place des mesures pour améliorer l’attractivité médicale de ses secteurs en difficulté, en particulier les Côtes d’Armor et la zone centre Bretagne, et pour adapter les niveaux de formation des professionnels qualifiés aux besoins de l’offre de soins. Enfin, l’ARS prévoit de poursuivre le

Il vous reste 93% de l’article à lire

Docteur Imago réserve cet article à ses abonnés

S'abonner à l'édition
  • Tous les contenus « abonnés » en illimité
  • Le journal numérique en avant-première
  • Newsletters exclusives, club abonnés

Abonnez-vous !

Docteur Imago en illimité sur desktop, tablette, smartphone, une offre 100% numérique

OFFRE DÉCOUVERTE

11€

pendant 1 mois
puis 23 €/mois

S’abonner à Docteur Imago

Auteurs

Jérome Hoff

Rédacteur en chef adjoint

Voir la fiche de l’auteur

Discussion

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Le fil Docteur Imago

12 Juin

16:01

Une équipe de radiologues américains a développé un nouveau système de biopsie guidé par imagerie mammaire moléculaire au technétium 99m. Selon une étude parue dans Radiology: Imaging Cancer et menée sur 17 patientes, la procédure durait en moyenne 55 minutes, était bien tolérée et efficace.

13:31

La prévalence des sujets étasuniens éligibles au dépistage organisé du cancer du poumon et à jour de ce dépistage était de 18 % en 2022, avec une prévalence variant fortement entre États américains (de 10 % à 31 %), selon une étude parue dans JAMA Internal Medicine.
11 Juin

16:30

La Société européenne d'imagerie urogénitale (ESUR) publie ses recommandations sur la caractérisation et la stadification des masses annexielles à l'IRM et au scanner.

14:00

L'Hôpital ZNA Cadix à Anvers (Belgique) a suspendu son équipe de radiologues suite à l'identification de 24 « erreurs et inexactitudes graves » dans un groupe de 1 300 examens. Des radiologues d'autres centres ont pris le relais dans l'établissement (communiqué).
Docteur Imago

GRATUIT
VOIR