En novembre 2019, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié le premier volet de son évaluation des performances de la tomosynthèse dans le dépistage organisé du cancer du sein. Ce rapport s’appuie sur une revue des méta-analyses, des essais contrôlés randomisés ou non, des études observationnelles et des revues systématiques qui se sont intéressés à cette question depuis 2014. Les experts de la HAS ont comparé les taux de détection relevés, ainsi que les taux de rappel, les taux de biopsies...